MenuFDBfr
Manna EN NL DE SP PT

 

Christine Day

6

Q : Comment capte-t-on cette énergie manna ?

Christine: Il ne s'agit pas de la capter mais plutôt d'ouvrir un canal à l'intérieur de nous-mêmes. C'est un peu comme lorsqu'on allume une lampe. On active alors un processus qui permet à l'énergie de se manifester; mais cette énergie est déjà là.

Certaines personnes sentent l'apparition de manna par un mouvement énergétique dans les mains, d'autres par un mouvement énergétique en spirale dans le corps. C'est extrêmement individuel. Un aspect particulièrement enthousiasment de ce processus est qu'il est auto-régulé ç'est à dire que le corps produit la quantité de manna qu'il a besoin, comme il en a besoin, au moment adéquat.

Q : Va-t-on faire une séance pratique ce soir ?

Christine : Ce que je vais faire ce soir c'est de transmettre de l'énergie dans la pièce afin de permettre à chacun d'entre vous de faire une expérience individuelle, dans votre cœur, de ce que ce processus peut être. Cela vous donnera la possibilité de voir si ce processus vous convient personnellement.

Je persuadée qu'il est fondamental que vous ayez une expérience pratique et concrète de ce travail pour vous permettre de l'apprécier et de voir si cela vous convient.

Q : Il y a trois ans j'avais en main un livre sur l'ïle de Pâques et dans ce livre on parle de l'énergie manna. En avez-vous entendu parler et s'agit-il de la même chose ?

Christine : Comme je vous l'ai expliqué il y a différentes formes de manna. Chacune est destinée à une fonction particulière. Dans le cas présent manna est plus spécifiquement relié à l'alimentation.

Il est certain que cette possibilité de manifester la qualité alimentaire de manna est actuellement en train d'émerger à plusieurs endroits sur la planète. Il y a de nombreuses personnes qui vivent actuellement d'une forme ou d'une autre de manna sur la planète.

Q : Est-ce qu'il y a un lien entre manna et ce que les asiatiques appellent le chi ou le prana ?

Christine : Non. C'est très différent. Manna est produit par l'individu lui-même afin de créer les substances nécessaires à sa nutrition, à son maintien. C'est un processus fondamentalement différent de l'énergie du chi ou du prana. Manna est un droit de naissance par lequel nous pouvons produire de manière autonome ce qui est nécessaire à notre subsistance ce qui est donc une caractéristique différente du chi et du prana.

Q : Y a-t-il une adaptation organique, corporelle nécessaire pour pouvoir passer à ce type d'alimentation ?

Christine : J'adore ce processus parce qu'au fait il est très convivial et facile à intégrer pour l'organisme. Ce programme est merveilleusement mis en place en ce qu'il nous permet de faire une transition très aisée, sans effort.

Mon expérience personnelle des transitions entre les périodes où je ne mange pas et où j'absorbe uniquement du manna vers les périodes où je mange, est extrêmement facile et agréable. Ce n'est pas comme la transition nécessaire après un jeûne. Il faut recommencer à s'alimenter très doucement après un jeûne. Avec manna la question ne se pose même pas. Je n'ai jamais ressenti de maux de tête ou un autre mal physique.

Il m'est arrivé à certains moments de me nourrir pendant 10 jours uniquement de manna et le 11ième jour de manger du poulet parce que j'avais conclu un marché avec mon enfant intérieur et qu'elle me demandait cela. Et c'est comme si le corps n'avait jamais arrêté de manger ; il n'y a pas de processus de transition.

Suite

1-2-3-4-5-6-7-8-9-10

Footer Frequences de brillance Fr

 

 

 

 

 

 

 

 

WebAnalytics